Éducation artistique et culturelle

Accueil > [Pédagogie] > Éducation artistique et culturelle > Littérature

Les orangers de Versailles - Bayard jeunesseLittérature au cycle 3 - Analyse d'œuvres longues
Fiche pédagogique

 

Les orangers de Versailles

Auteur : Annie Pietri
Éditeur : Bayard Jeunesse, 2000
Roman historique de 222 pages

Pistes pédagogiques

Fiche de lecture - Premières étapes

Texte en 31 chapitres et un épilogue que l'on peut proposer à la lecture en plusieurs temps dont un temps de lecture intégrale puis un deuxième temps de lecture accompagnée et commentée.

Ce texte est à travailler d’un point de vue socio historique : la vie à la Cour de Versailles, la condition du Peuple par rapport à la Noblesse ; du point de vue des rêves et de l’espoir, du pouvoir de l’écriture et du savoir.
Attention également : si les chapitres sont relativement courts, ils sont très denses en références et en informations. Il faut donc prendre le temps de les lire et sélectionner ce que l’on choisira de mettre en évidence. Les pistes ci-dessous ne sont pas à exploiter forcément dans leur intégralité.

Premier temps de lecture : commencer par faire lire le bref résumé en quatrième de couverture qui annonce le contenu de l’ouvrage. Puis on peut proposer de lire l'épilogue pour en relever les éléments caractéristiques du domaine historique, des personnages, des dates et des faits et ainsi faire le lien avec qui est annoncé en quatrième de couverture.

Lecture accompagnée

Chapitre I

Chapitre II 

Chapitre III

Chapitre IV

Poursuite du travail sur l'orage et cette fois travailler le lien avec les astrologues et les voyants.

Chapitre V

Chapitre VI

Chapitre VII

Chapitre VIII

Chapitre IX

La symbolique de l’écriture : du secret à la bouteille. p 64. Faire réfléchir les élèves à la symbolique de l’enfouissement et établir le lien avec la bouteille à la mer.

Chapitre X

Chapitre XI

Marion reconnaît le parfum qu’elle a créé…

Chapitre XII

Chapitre XIII

Les conséquences du repas de La Montespan et la découverte d’un univers peu ragoûtant, celui des humeurs et des conditions d’hygiène détestable à la Cour comme dans l‘ensemble de la société de l’Ancien Régime. Là encore, il faut travailler le contexte historique et aussi la condition des Grands vus par ceux qui les soignent et les servent. Ont-ils des illusions ? Pourquoi cachent-ils la vérité ?
Proposer aux élèves des recherches sur d’Aquin.

Chapitre XIV

L’idée de Marion pour faire reculer les odeurs nauséabondes et le délire de la Montespan. Que se prépare t-il au château ?. De quel moyen va user la Montespan pour devenir Reine de France ? Le nouveau parfum crée dans la nuit.

Chapitre XV

La révélation sur l’empoisonnement d’un des proches du Roi. Organiser en histoire des recherches sur La Fronde, D’Artagnan et le comte de Peyrussel.

Chapitre XVI

Les effets du philtre dans les pires et les meilleures circonstances. La promesse de la visite au Trianon. 

Chapitre XVII

P 122,123, insister une fois encore sur la condition des serviteurs mais aussi sur leur intelligence. Ce manque de tact, ce dédain des pauvres gens, l’incapacité des Nobles à envisager que le Peuple puisse comprendre n’est-elle pas prémisse à ce qui fera éclore la Révolution française ?

Chapitre XVIII

Il faut insister là sur le contexte, le décor, l’ambiance de ces lieux inimaginables, le Trianon, les jardins, les odeurs (on peut établir la liste des fleurs et arbustes évoqués au début du chapitre), la chaleur. La rivalité et l’opposition entre la Favorite et la Reine. De quelle atmosphère est-il question ? Que laisse présager l’usage du philtre préparé par Marion sur la Montespan ? La référence à Molière et aussi les toilettes et les festins.
Au plan scientifique et historique : le chocolat (pourquoi est ce une découverte ?). La fête du 4 juillet (de quelle fête parle t-on ?) et une fois encore la trahison.

Chapitre XIX

Versailles, Clagny, là encore un trajet une distance. Qui est la Voisin ? Que vient y rencontrer la Montespan ?

Chapitre XX

Marion entend le funeste projet. Messes noires sacrifices. De quel contexte parle t-on ? Comment expliquer cela ? Comment décrire ce monde ? Que symbolise Marion cachée entendant un projet abominable ?

Chapitre XXI

 « le prix d’un nourrisson, la vie d’un être humain ne vaut pas cher à ses yeux ». Faire travailler les élèves sur cette pensée de Marion. La préparation de la vengeance de Marion.

Chapitre XXII

Le message livré à la bouteille et une fois de plus enterré; la préparation de la vengeance. Comment prévenir le Roi ?

Chapitre XXIII

La robe d’or ; le danger imminent.

Chapitre XXIV

L’utilité de savoir lire et écrire p 163. Comment reconnaître le poison ? Les messes noires à nouveau et la condition du Peuple qui n’hésite pas à sacrifier un enfant. L’amour maternel qu’on peut travailler par rapport au contexte de l’ancien régime et de l’Éducation des enfants (cf Philippe Ariès). Le stratagème pour faire parler la Favorite pendant son sommeil.
(Est-ce réellement possible ou est-ce l’univers romanesque ?)

Chapitre XXV

« Ce mercredi 4 juillet 1674 promettait d’être une belle journée ». Les préparatifs de la Fête. Dans le corps du chapitre faire travailler le début de la page 175 - les paroles prémonitoires - et le mettre en relation ensuite avec les explications qu’en donnera le médecin au chapitre suivant. Le poison reconnu.

Chapitre XXVI

L’explication des paroles prémonitoires par le médecin et le drame qui se prépare. Marion découvre l’odeur du poison.

Chapitre XXVII

L’ambiance de la cuisine lors des préparatifs de la fête : mettre en place un travail de vocabulaire à cette occasion. Le philtre utilisé pour les aliments et donc le stratagème utilisé pour cacher l’odeur du poison dans les friandises destinées à la Reine le soir du festin.

Chapitre XXVIII

L’Académie Royale de musique, Quinault et Lully. Faire le lien avec l’Histoire des Arts. Le faste de la cérémonie (un travail historique peut permettre de recenser tous les invités de cette fête). Les friandises empoisonnées et la mort subite du chien de la Favorite.

Chapitre XXIX

La rencontre avec le Roi et la révélation de l’information reçue par le Roi face au poison. L’invitation à accompagner la Reine. Le secret des messages enfermés dans les bouteilles découvert par le Roi.

Chapitre XXX

La promenade en gondole en compagnie du Roi et de la Reine.
Consécration ? De quoi est-ce le signe ?

Chapitre XXXI:

Marion devient la parfumeuse attitrée de la Reine. Le Roi lui confie un secret.
Conduire les élèves à faire la différence entre la fiction et la réalité historique.

Prolongements

Évaluation

Pourquoi ce roman est-il un roman historique ? Sur quels éléments s’appuie-t-on pour l’affirmer ? Peut-on caractériser le roman historique ?

Mise en réseau

 

retour en haut de page

© Direction des services départementaux de l'éducation nationale du Val-de-Marne - Année scolaire 2007-2008

Contacts | Mentions légales | Accessibilité | Plan du site
Académie de Créteil - MENESR