Dsden du Val-de-Marne – Zoom sur...

Accueil > Zoom sur...

Semaine de la presse

 

 

Les élèves du lycée Robert Schuman dans les locaux de France InfoL’édition 2017 de la semaine de la presse et des médias dans l’école® s’est déroulée du 20 au 25 mars 2017. Cette manifestation annuelle permet aux élèves des écoles, collèges et lycées de découvrir les médias d’information dans leur diversité et de mener diverses activités pour développer une attitude critique et réfléchie vis-à-vis de l'information.

Les élèves de l’école Demont à la BnfOrganisé par le CLEMI de l'académie de Créteil en partenariat avec l'AFP et Playbac presse et avec le soutien de Canopé - académie de Créteil, le Concours de Unes a vu participer près de 300 classes. Les journalistes en herbe ont eu une journée pour réaliser leur Une de presse à partir des dépêches de l’AFP. Cette « une » pouvant être celle d'un journal papier ou une « une » numérique qui peut être accompagnée de sons, de vidéos, de liens ... La directrice académique félicite la classe de CPb de l'école Lallier B de L'Haÿ-les-Roses qui a remporté le premier prix de la catégorie écoles élémentaires.

Des élèves du lycée Schuman de Charenton ont eu le privilège de voir les coulisses de la chaîne de télévision France Info : visite du plateau, lancement d’un sujet en direct et découverte des services de l’infographie, de la programmation et de la rédaction étaient au programme. Les lycéens ont même assisté à une réunion de la conférence de rédaction.

Le CLEMI de l'académie de Créteil a organisé, en partenariat avec l’association Jets d’encre, la Bibliothèque nationale de France, l’Ecole des métiers de l’information, le Journal des Enfants, Reporters sans frontières ainsi que les OCCE 93, 94 et 77, le concours Médiatiks qui récompense les publications des écoles, des collèges et des lycées (journal scolaire papier ou numérique, site internet, blog, webradio…). La directrice académique félicite les nombreux lauréats val-de-marnais qui ont reçu leur prix le 10 mai 2017 à la BNF :

Le Monde de DemontFocus sur le 1er prix catégorie journal papier, écoles

Le 10 mai 2017, les douze élèves membres du comité de rédaction du journal scolaire Le Monde de Demont  ont présenté leur journal aux autres journalistes en herbe réunis à la BnF à l’occasion de la proclamation du palmarès 2017 du concours académique Médiatiks.

Il existe depuis longtemps un journal scolaire à l’école primaire Pierre Demont de Fontenay-sous-Bois mais le média a été complètement revu en 2016-2017 dans la cadre d’un projet d’école d’éducation aux médias et à l’Information : constitution d’un comité de rédaction (dont les membres sont des élèves de CM2 volontaires), révision des rubriques (le « chemin de fer »), définition des critères de sélection des articles proposés par toutes les classes de l’école, écriture journalistique…

La clarté des rubriques, la facilité de lecture du journal ainsi que son professionnalisme ont été soulignés par le jury, ce qui a valu  à cette publication de remporter le premier prix académique dans la catégorie journal papier, écoles.

Autre exemple d’action menée pendant la semaine de la presse : les élèves du lycée Samuel de Champlain de Chennevières-sur-Marne ont reçu le 22 mars 2017, Osman Ahmadi,  un journaliste afghan exilé en France. M. Ahmadi est venu raconter son exil, de son pays, l’Afghanistan, pour venir en France. Il a dit ce que ça fait d’être un exilé, militant pour la défense des droits de l’homme et de la liberté d’expression pour l’Afghanistan et le monde.

 

Les élèves de la classe de Seconde Métiers de l’électricité et de ses environnements connectés du lycée Samuel de Champlain ont rédigé cet article :

En 2011, M. Ahmadi a quitté l’Afghanistan car il était menacé par les Talibans pour avoir publié un livre Afsanai Masnawy dans lequel il remettait en question l’existence de Dieu et critiquait l’Islam alors que l’Afghanistan compte 99% de musulmans. Il a échappé à une tentative de meurtre, ce qui l’a poussé à venir en France en mai 2011.

Pour arriver jusqu'en France, il a fait appel à des passeurs clandestins. Il est passé par l'Iran puis la Turquie où il a constaté que la liberté est un peu plus présente : les femmes surtout sont plus libres qu'en Afghanistan. Il a continué son périple en Grèce puis en Italie jusqu’ en France où il a constaté que la liberté d'expression existe vraiment.
               
Aujourd'hui, il vit en France où il a écrit deux livres en attente de publication : Le Mollah sur le fondamentalisme islamique et une autobiographie. M.Ahmadi souhaite poursuivre son travail de journaliste et écrivain. Cependant, il a choisi de mettre sa carrière de journaliste de côté pour se concentrer sur des études d’informatique, sa passion. Mais, le journalisme reste malgré tout un devoir pour lui : celui de témoigner, d’informer.

Le problème de la liberté d’expression en Afghanistan était bien sûr au cœur de l’interview de ce réfugié par les élèves. Ces derniers ont réalisé la chance que nous avons de vivre dans un pays où la liberté d’expression existe mais aussi que nous devons tous lutter pour ce droit, car il y a toujours à travers le monde, des journalistes qui sont menacés de mort ou tués à cause de leur métier.

Commentaires d’élèves à l’issue de l’interview :
 « Nous avons eu la chance de le rencontrer, de lui parler et de lui poser des questions. Pour moi, il a eu beaucoup de courage. Il ne voit pas sa famille. Il a souffert.  Il a mis 5 mois pour venir en France, pour moi ça doit être dur de tout laisser derrière soi et d’aller là où tu ne connais rien même pas la langue ! »
« Cette interview m’a beaucoup touché car Osman a quitté son pays : c’était soit sa vie soit son travail. »

En savoir plus

* https://paradarius.wordpress.com/

 

© Direction des services départementaux de l'éducation nationale du Val-de-Marne - mise à jour 29/05/2017

Contacts | Mentions légales | Accessibilité | Plan du site
Académie de Créteil - MENESR