Dsden du Val-de-Marne – Communiqués de presse

Accueil > [DSDEN 94] > Communiqués de presse

Conseil départemental de l’Education nationale du 16 février 2018

Créteil, le 16 février 2018

 

Une carte scolaire favorable : 176 postes créés

176 postes supplémentaires ont été alloués au département du Val-de-Marne pour la rentrée scolaire 2018, alors que l’évolution démographique prévue est de + 57 élèves.

Ceci porte à 708 le nombre de postes créés depuis la rentrée 2013 dans le Val-de-Marne.

La création de postes pour

184 postes pour accompagner la mise en œuvre du dispositif « 100% de réussite au CP » dans 104 écoles
3 dispositifs supplémentaires pour les élèves à besoins éducatifs particuliers
4 postes supplémentaires de psychologues de l’Education nationale 
35 postes supplémentaires de remplacement 
20 moyens dédiés à la formation 
2 postes de maîtres-formateurs
Maintien des 7 postes « plus de maîtres que de classes » dans des écoles qui ne relèvent pas de l’éducation prioritaire
Maintien de toutes les classes de toute petite section (moins de 3 ans) TPS


Une volonté de garantir l’équité dans la répartition des postes : un travail d’ajustement pour répondre au mieux aux besoins des écoles du territoire

Le département du Val-de-Marne est un territoire soumis à de fortes mobilités de population rendant les prévisions d’effectif complexes. Compte tenu des grandes évolutions démographiques, il est prévu d’ouvrir de manière définitive 79 classes et d’ouvrir de manière conditionnelle* 44 classes. Par ailleurs, 96 classes seront fermées et 70 classes sont proposées à la fermeture de manière conditionnelle. Des ajustements sont réalisés en fonction de l’évolution des effectifs constatés.

* Les mesures conditionnelles permettent d’ajuster les mesures en fonction des évolutions démographiques constatées.

Un taux d’encadrement qui s’améliore
(c’est-à-dire le nombre d’élèves par classe)

Le nombre de professeurs pour 100 élèves, est également en forte amélioration : il passe de 5,18 à la rentrée scolaire 2017 à un taux prévisionnel de 5,30 pour la rentrée scolaire 2018.

La concertation au cœur du travail de préparation de la carte scolaire
          
Guylène Mouquet-Burtin, inspectrice académique directrice académique des services départementaux de l’Éducation nationale du Val-de-Marne tient à souligner son attachement au principe de la concertation  qui est un principe fondamental du fonctionnement des instances académiques.

Préalablement à la tenue du conseil départemental initialement prévu le 12 février 2018 et qui a été reporté, faute de quorum, à  ce jour, toutes les écoles qui l’ont demandé, soit  57, ont été reçues en audience.

La carte scolaire est élaborée à partir des projections d’effectifs sur plusieurs années et s’inscrit dans une démarche de dialogue continu avec les personnels dont les directeurs d’école, les inspecteurs de l’éducation nationale qui sont en lien permanent avec les municipalités et les parents d’élèves.

C’est ainsi que les prévisions d’évolutions démographiques peuvent être anticipées pour chaque ville du département. Il est à souligner que chaque situation d’école est examinée très précisément en fonction des publics accueillis et de situations spécifiques qui peuvent alors être prises en compte.

Il convient de rappeler que le C.T.S.D. et le C.D.E.N  sont des instances démocratiques de dialogue et d’échange. Elles contribuent à la construction progressive de la carte scolaire. La présence des représentants siégeant dans ces instances est donc indispensable au bon déroulement de ce processus.

Des ajustements peuvent se poursuivre jusqu’au mois de septembre en fonction de nouvelles données démographiques.


 

Service communication de la direction des services départementaux de l’éducation nationale du Val-de-Marne :

Marie-Hélène Leclère
01 45 17 60 33

 

retour en haut de page

© Direction des services départementaux de l'éducation nationale du Val-de-Marne - mise à jour 16/02/2018

Contacts | Mentions légales | Accessibilité | Plan du site
Académie de Créteil - MENESR